Mai 2010 Allemagne de l'Est

 

Megalamphodus megalopterus (Eigenmann, 1915)

Timbre : Megalamphodus megalopterus
Valeur du timbre : 5 M
Nom commun : tétra fantôme
Famille : Characidés
Répartition : Amérique du sud, Paraguay
Taille : maximum 4 cm
Température : 26°C
Eau : douce et légèrement acide
Reproduction : assez difficile, il existe un dimorphisme sexuel ; le mâle possède des nageoires plus hautes que la femelle. Les femelles présentent une coloration rougeâtre sur les nageoires.
Observation : c’est une espèce pélagique qui vit en groupe. En aquarium, le bac ne devra pas être inférieur à 60 cm, bien planté ; on conservera au minimum un groupe de 5 individus.

Paracheirodon axelrodi (Schultz,1956)

Timbre : Paracheirodon axelrodi
Valeur du timbre : 10 M
Nom commun : poisson cardinal
Famille : Characidés
Répartition : Rio Négro, bassin de l'Orénoque
Taille : 4 à 5 cm
Température : 25 à 28°C
Eau : très douce
PH : 6 - 6,5
Espèce : pélagique très commune dans nos aquariums, ces poissons doivent être maintenus en groupe de 10 minimum.
Reproduction : il faudra baisser le PH et utiliser de l'eau osmosée.
Les jeunes sont photosensibles dans les jours qui suivent l'éclosion.
Pas de différence sexuelle évidente, les femelles gravides sont néanmoins repérables lorsqu'elles sont matures.

Herichthys cyanoguttatum (Baird et Girard, 1854)

Timbre : Herichthys cyanoguttatum
Valeur du timbre : 15 M
om commun N: cichlidé du Texas
Famille : Cichlidés
Répartition : Amérique centrale Rio Grande Texas, nord du Mexique
Taille : 30 cm
Eau : douce, alcaline
PH : 7,5
Reproduction : pondeur sur substrat découvert (pierre ou dans une cuvette dans le sable). Le couple surveille et défend la ponte et les jeunes.
Observation : c’est un poisson  très agressif qu’il faudra maintenir dans de gros aquariums, seul ou en compagnie de poissons présentant une taille et un comportement identique. L’alimentation sera composée de nourriture vivante ou congelée (Krill, vers de vase…).

Fundulopanchax sjostedti  (Lönnberg, 1895)

Timbre : Fundulopanchax sjostedt
Valeur du timbre : 20 M
Nom commun : aphyosemion coeruleum
Famille : Aplocheilidés
Répartition : Niger, Nigeria, Cameroun, Ghana ; dans les marigaux et les petites rivières
Taille : environ 12 cm
Température : 23°C
Eau : légèrement acide
Reproduction : la différenciation des sexes est très facile : le mâle est très coloré, la femelle gris-rose. C’est un pondeur sur tourbe ou sur mop coulant ; les œufs fécondés seront laissés au sec pendant quelques semaines puis remis en eau pour l’éclosion des larves. C’est une espèce très prolifique ; les jeunes grandissent rapidement.
Observation : cette espèce benthopélagique a une durée de vie de 2 à 3 ans. On s’attachera donc à la reproduire très rapidement afin de pérenniser la souche. C’est une espèce très calme. Il faudra donner de la nourriture vivante.

Microgeophagus ramirezi (Myers et Harry, 1948)

Timbre : Microgeophagus ramirezi
Valeur du timbre : 25 M
Nom commu : cichlidé nain de Ramirezi
Famille : Cichlidés
Répartition : Orénoque, bassin du Venezuela et bassin de la Colombie
Taille : 5 à 6 cm
Eau : douce, légèrement acide à neutre
Reproduction : c’est un pondeur sur substrat découvert. La différenciation du sexe est évidente : le mâle est plus gros que la femelle, les 2° et 3° rayon de la nageoire dorsale sont plus longs chez le mâle ; la femelle présente une zone ventrale rosée. Le couple défend les alevins qui pourront être nourris directement avec des naupliis d’artémia.
Observation : il faudra maintenir un couple dans un bac de 100 litres minimum ; les compagnons dans le bac seront préférentiellement des poissons pélagiques. Dans un aquarium plus grand, on pourra mettre une seconde espèce de cichlidés nains du genre Apistogramma par exemple.

Colisa Chuna (Hamilton, 1882)

Timbre : Colisa chuna
Valeur du timbre : 40 M
Nom commun : gourami miel
Famille : Osphronemidés
Répartition : Inde, Bengladesh
Taille : maximum 7 cm
Température : 25°C
Espèce : le mâle est de couleur plus vive que la femelle.
Reproduction : c’est un ovipare facile à reproduire. Un nid de bulles et de plantes flottantes est construit. Pour déclencher la ponte, on peut augmenter la température. La femelle mature peut pondre jusqu'à 800 œufs. Après la ponte, il vaut mieux retirer la femelle, le mâle s’occupant seul des alevins. Après la résorption du sac vitellin, les alevins se nourriront d’infusoires puis de naupliis d’artémia.
Observation : le bac devra être très planté. Le comportement est très calme en dehors de la période de ponte.